×
Accueil » Comprendre le recyclage » Définition du recyclage

A chaque époque, son mode de vie et sa définition du recyclage

Le recyclage est un vrai sujet d’actualité mais il ne date pas d’hier ! C’est une recette employée de tout temps pour « faire du neuf avec du vieux «. Cette 1ère définition du recyclage, certes peu scientifique, est toutefois juste. Elle peut s’appliquer aussi bien au recyclage tel que le concevaient nos grands-parents qu’au recyclage industriel tel qu’il existe aujourd’hui.

Définition du recyclage

Le recyclage : du bon sens populaire, en période de pénurie

 En période de pénurie, le recyclage tient du réflexe naturel, de l’instinct de survie et fait appel à notre fameux système D (comme Débrouille). Ainsi, durant la Seconde Guerre mondiale et juste après, les gens récupéraient tout ce qui pouvait être réutilisé ou transformé sous une forme ou sous une autre.

 

Les vieilles chemises usées étaient transformées en chiffons ou bien été revendues aux chiffonniers qui les collectaient pour la fabrication du papier. Les boutons, eux, étaient précieusement conservés pour être réutilisés dans des travaux de couture. Quant aux pulls en fin de vie, ils étaient tout simplement détricotés. La laine ainsi récupérée, pouvait être utilisée pour faire des chaussettes ou des petits travaux de raccommodage. Mais évidemment, c’était une autre époque.

Le recyclage : une nécessité environnementale, dans nos sociétés actuelles

Aujourd’hui, le recyclage est devenu indispensable, non pas parce que nous manquons de tout mais, au contraire, parce que nous consommons trop. La définition du recyclage n’a pas fondamentalement changé mais les techniques ont évolué et les motivations qui nous poussent à recycler se sont décalées.

Nous consommons tant que le volume de nos déchets a explosé. En France, il a doublé entre 1980 et 2005. Recycler nos déchets à grande échelle est donc devenu indispensable non seulement pour limiter la pollution mais aussi pour préserver nos ressources naturelles qui ne sont pas inépuisables.

 

Quant à la définition du recyclage actuel, nous pouvons nous référer à celle proposée par la Directive cadre déchet de novembre 2008, article 3 : le recyclage recouvre « toute opération de valorisation par laquelle les déchets sont retraités en produits, matières ou substances aux fins de leur fonction initiale ou à d’autres fins ».

Cèdre : un acteur de la chaine du recyclage actuelle

 Cèdre fait partie de la chaine du recyclage. Sa mission est de collecter les déchets de bureau – papiers et cartons surtout – mais aussi tous les autres déchets comme les bouteilles en plastique, gobelets, canettes, cartouches d’encre qui pourront être transformés grâce au recyclage, avant de revenir sur le marché de la consommation.