LE RECYCLAGE DU MARC DE CAFÉ ET DES CAPSULES EN ENTREPRISE

Le café est la deuxième marchandise la plus échangée au monde, la plus consommée en France, après l’eau.
Chaque français consomme en moyenne 2.5 tasses de café par jour, ce qui représente 2,3 millions de tasses chaque minute au niveau national. Ceci génère 200 000 tonnes de déchets par an, soit l’équivalent de 2 tours Montparnasse. Grâce à Cèdre et son partenaire Smart & Green, qui est une entreprise qui recycle le marc de café pour en faire des combustible, ces déchets sont valorisés pour un monde plus vert. 

Le processus de collecte du marc et des capsules café au bureau

21% de la consommation de café se fait sur le lieu de travail, soit 5,5 kg de café consommé par an par personne au bureau.

  • Diagnostic
    Proposer une prestation adaptée aux besoins de votre entreprise.
  • Mise en place de contenants spécifiques pour collecter votre marc de café ou vos capsules sur votre site : Le contenant spécifique 5 L dédié à la collecte du marc de café et capsules café s’intègrera facilement dans vos espaces détente, à côté de vos machines à café.
  • Tri à la source
  • Collecte de vos capsules et /ou marc de café dans des camions roulant au Bio GNV équipés d’une pesée embarquée.
  • Massification dans le centre de tri Cèdre le plus proche de vos locaux
  • Transformation en combustible biologique 100% naturel
  • Reporting en temps réel et traçabilité

Le recyclage des capsules

Que deviennent les capsules de café ?

L’aluminium récupéré dans les capsules de café est transformé en canettes, bobines, barres, en cadre de vélo, ou encore en fils selon la destination.

Le marc de café est quant à lui, récupéré pour être transformé.

capsule-café-recyclage-bac

Le recyclage du marc de café

Que devient le marc de café ?

Les entreprises Smart and Green et Cèdre sont associées. Elles travaillent main dans la main au sein des mêmes locaux pour recycler un maximum de marc de café.

Le marc de café est mélangé à de l’amidon et de la cire végétale pour être transformé en combustible sous 3 formes de produits différents :

  • Bûche
  • Allume feu
  • Granulés

La buche en marc de café 

  • émet 10 fois moins de monoxyde de carbone que le bois
  • émet quatre fois moins de suée de goudron.
  • et a mesuré un pouvoir de combustion 67% supérieur à celui du bois.

Chaque produit Smart & Green permet de recycler le marc de café généré par environ 150 tasses de cafés (soit la consommation moyenne d’un Français pendant environ 40 jours) limitant ainsi la quantité de déchets produits chaque jour en France.

Café graine de café gobelet
café préparation marc de café café moulu
Buche de marc de café recyclé écologique

Histoire du café

  • De nombreuses légendes circulent sur la découverte des propriétés stimulantes des cerises de caféier. La plus célèbre raconte que c’est à un berger d’Abyssinie (actuelle Éthiopie) que l’on devrait la découverte du café. C’est en voyant que ses chèvres avaient gagnées en tonus et en vivacité après avoir ingéré les fruits d’un arbuste aux feuilles persistantes « le caféier »qu’il décida d’essayer d’en consommer lui-même. 

    Il partagea sa découverte avec la communauté soufie des environs, qui furent déçus par le goût amer. Ces derniers eurent alors l’idée d’en faire une décoction. Ils s’aperçurent alors que cette infusion réalisée à partir des fruits ainsi torréfiés, leurs évitait de s’assoupir pendant la prière.
  • Le caféier arabica serait bien originaire d’Ethiopie, où il serait en réalité consommé depuis la préhistoire par les ancêtres des peuples de cette région du monde. Des fouilles ont mis en évidence que des préparations à base de café faisaient partie de leur régime alimentaire (breuvage ainsi que préparations de plats).
  • En 1600, les Vénitiens ont introduit le café en Europe.
  • En 1672 le premier café parisien voit le jour en étant la boisson favorite des intellectuels et des philosophes.

Evolution du café

  • Parti d’Afrique, le café n’a pas cessé de s’exporter dans le monde entier jusqu’à devenir la 2e boisson plus consommée. Né dans le sud il a conquis les pays du nord.
  • La consommation domestique du café se résumait, jusqu’à la fin du 19è, à acheter des grains verts et à les torréfier « maison », c’est à dire directement chez soi, à la poêle. La majorité des foyers étaient à ce titre équipés de moulins manuels et achetaient leurs grains chez les commerçants du quartier, notamment les épiceries et même parfois en boulangeries.
  • Il faut attendre la fin du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle pour que le premier brûlage du café apparaisse réellement: généralement accompagné d’activités d’épicerie, le café s’est progressivement spécialisé avec des fours et des équipements spécifiques. Différents ateliers de torréfaction manuelle voient le jour: bien que la qualité de la torréfaction ne soit pas toujours un travail quotidien, les Français peuvent toujours acheter du café torréfié et continuer à le moudre manuellement à la maison, afin de pouvoir déguster du café frais à tout moment.
  • Les pays qui consomment le plus de café sont : En premier la Finlande avec 12 kg par habitant et par an.En second la Norvège avec 9,9 kg par habitant et par an. En troisième l’Islande avec 9 kg par habitant et par an.La France n’est que 19ème.
Recyclage du café au bureau

Un projet ? Une question ?
Contactez Cèdre !
Tel : 01 39 98 50 30