×
Accueil » Comprendre le recyclage » Recycler son parc informatique

Quelles sont les options de recyclage du matériel informatique en entreprise ?

Ordinateurs obsolètes, imprimante d’un autre âge, disques durs au bord de l’implosion, consommables… Comment recycler le matériel informatique en fin de vie ? Le problème se pose surtout pour les entreprises dont le parc informatique est imposant et qui ont l’obligation depuis 2005, par décret européen, d’organiser et de financer la collecte et le recyclage de leurs équipements mis sur le marché après août 2005. L’équipement peut, en théorie, être restitué au fabricant (et non le vendeur) du produit. Ils sont tenus d’en assurer la collecte. Mais dans la réalité, il en va autrement.

Les ordinateurs et le matériel informatique suivent un cycle de vie et de revalorisation bien spécifique. Ils ne peuvent être déposés dans la rue ou jetés avec les ordures ménagères. En effet, les appareils fonctionnant sur secteur, batterie ou piles doivent faire l’objet d’une dépollution préalable au recyclage. A la suite de quoi, ils entameront une seconde vie, utile et respectueuse de l’environnement.

État des lieux sur le recyclage du matériel informatique

Notons que quasiment tous les équipements informatiques peuvent être recyclés : processeur, disques durs, écrans d’ordinateur, imprimantes, ordinateurs portables, cartes mères, scanners, claviers, souris, clés USB, câbles, enceintes, casques, tablettes…

La règle générale évidente, et qui s’impose, est de faire appel à un professionnel du recyclage informatique. Il serait en effet laborieux pour les entreprises de prendre cela en charge au sein de leur structure. Le recyclage informatique s’organise comme suit : tri, collecte, reconditionnement, traitement. L’entièreté du processus sera facilitée avec l’aide d’un prestataire choisi.

Le tri

Il se fait en plusieurs étapes. Premièrement, dissocier les ordinateurs qui sont encore utilisables de ceux qui finiront dans une décharge spécialisée. On distingue deux catégories :

  •  Les équipements informatiques qui fonctionnent sur piles, batterie ou secteur. Ils se recyclent avec les petits appareils électriques et électroniques. Ils rejoindront notamment votre grille-pain et autres sèche-cheveux.
  •  Les équipements comportant un écran. Ils se recyclent séparément car ils doivent être dépollués avant traitement. Ce sera notamment le cas des ordinateurs portables ou des tablettes.

La collecte

Le professionnel propose une prestation de collecte qui dépendra de l’organisme mais également de la quantité et l’état du matériel. Il est recommandé de se renseigner au préalable auprès des différents prestataires.

Le reconditionnement

Unités centrales, ordinateurs portables, etc. Le professionnel réutilise les appareils entiers ou seulement des composants. Certains produits pourront être testés, remis à niveau et utilisés à nouveau. D’autres seront démontés pour en extraire les métaux et composants encore utilisables et pourront, le cas échéant,  être attribués à d’autres appareils. Le tout sera remis sur le marché du matériel fonctionnel et sous garantie.

Le traitement

Dans ce cas, les déchets collectés sont désassemblés afin d’en valoriser la matière. Les métaux et composants encore utilisables sont récupérés puis triés suivant des normes de classification précises. Ils sont ensuite dispatchés vers des sociétés de recyclage.

Eh oui, car dans tout matériel informatique, que ce soit dans la coque, les cartes électroniques (carte mère, carte mémoire, carte graphique, etc.)  ou encore dans les câbles, on trouve du plastique, des métaux ferreux comme l’acier et des métaux non ferreux comme l’aluminium ou le cuivre. Tous ces matériaux sont recyclés dans leurs filières spécialisées ou revendus à l’instar des métaux qui iront à des fonderies. Les écrans, quant à eux, sont dépollués, recyclées et valorisés.

Resteront les batteries et les disques durs. Contrairement à une idée reçue, les batteries ne peuvent être réemployées en tant que telles. Elles ont une durée de vie limitée et partent directement au recyclage. Les disques durs sont broyés pour détruire les données confidentielles qu’ils contiennent. Ce qui reste (environ 17%) sera traité par voie d’incinération, centres de stockage etc

Recycler solidaire en faisant des dons

Enfin, n’oublions pas que les anciens ordinateurs peuvent être utilisés pour équiper les foyers à faible revenus, des écoles, des institutions, ou être envoyés dans les pays en voie de développement. Il existe des associations, certaines supervisées par les Nations Unies, qui se chargent de revaloriser l’ancien matériel dans ce but. Emmaüs également s’occupe du reconditionnement. Il est donc toujours judicieux de se renseigner auprès des associations de quartier qui pourraient récupérer votre ancien équipement informatique.

Note pour les particuliers : votre matériel informatique doit être déposé dans des points de collecte agréés type magasins, déchetteries ou réseaux solidaires. L’ancienne machine peut être rapportée au vendeur qui assurera le recyclage mais sous la condition d’acquisition de nouveaux équipements.
Enfin, pour le matériel défectueux, il faut prévenir le service des encombrants de votre mairie qui fera le transfert en déchetterie.